Voyager au Vietnam autrement : 3 idées de destinations pour de l’écotourisme

Paysage de Sa Pa au Vietnam

Le Vietnam compte parmi les destinations qui ne cessent de captiver l’attention des voyageurs. Pays frontalier du Cambodge, du Laos et de la Chine, le Vietnam recèle des paysages idylliques entre les terrasses en culture, les chutes d’eau, les sublimes vallées, les collines et montagnes ainsi que la végétation luxuriante. En ajoutant à cela la joie de vivre et l’accueil chaleureux de ses habitants, cette contrée fait partie des destinations idéales pour un voyage responsable. En plus, on y trouve une multitude de sites à découvrir pour faire du tourisme vert.

Partir en exploration dans le parc national de Cat Tien

C’est dans les provinces de Dong Nai, Lam Dong et Binh Phuoc que l’on trouve le parc national de Cat Tien. C’est une étape incontournable pour les amoureux de la nature passant un séjour au Vietnam. Une visite du parc permet d’admirer l’une des 6 réserves de biosphère dans le monde, reconnue par l’UNESCO en 2001. Doté d’une superficie de 71 920 ha, le parc est constitué d’une forêt primaire représentative pour ce qui est de l’écosystème des forêts tropicales humides. Les passionnés du tourisme vert iront ainsi à la découverte de somptueux paysages de la forêt tropicale.

Cat Tien donne refuge à plus de 1 000 espèces de plantes, près d’une centaine de mammifères différente, environ 350 espèces d’oiseaux, 130 espèces de poissons d’eau douce, 120 espèces de reptiles et d’amphibiens ainsi que des centaines d’espèces d’insectes. Il accueille également de nombreuses espèces d’animaux en danger telles que le gibbon noir, le Gibbon à joues jaunes. Il y est aussi possible d’apercevoir la panthère nébuleuse.

Tuần Châu, une destination à ne pas manquer durant un voyage responsable au Vietnam

Située dans la province de Quang Ninh, l’île de Tuần Châu est devenue l’une des destinations préférées des voyageurs dans la ville de Ha Long. En plus, elle se distingue par son emplacement dans le patrimoine naturel de la baie d’Halong. C’est une île couverte de pins et de deux plages de sable blanc et fin. Elle invite donc les voyageurs à profiter de la brise fraîche de la mer et des plaisirs balnéaires dans deux des plus belles plages du Vietnam, dont le littoral Tra Co qui s’étend sur 6 kilomètres à peu près. Il y a de même une plage artificielle sur l’île, longue de 2 kilomètres.

L’île de Tuần Châu propose aussi divers parcs d’attractions, des zones sportives, sans oublier différentes activités à faire. Cela va sans dire que les voyageurs ne pourront pas s’ennuyer durant leur séjour sur l’île. Ces derniers pourront partir en randonnée, faire du camping, se baigner dans la mer et même participer à des activités de plein air.

Sa Pa, pour du trekking et rencontrer certaines minorités vietnamiennes

Lorsque l’on parle des beaux paysages vietnamiens, il serait impossible de ne pas mentionner Sa Pa. Située au nord-ouest du Vietnam, plus précisément dans les montagnes de Hoàng Liên Sơn, cette ville est le point de départ de nombreux sentiers de randonnée. Elle est réputée pour ses rizières en terrasse de la vallée de Muong Hoa. À Sa Pa, les rivières traversent paisiblement la vallée, à côté des villages ethniques.

Avec un climat doux presque toute l’année, Sa Pa propose des randonnées et trekking à travers ses beaux paysages ainsi que les villages ethniques éparpillés dans les rizières en terrasse et les hauts sommets. De plus, c’est le meilleur moyen pour faire connaissance avec les ethnies qui peuplent les collines, notamment les Hmong, les Tay et les Dao. Un séjour chez l’habitant donne également la possibilité de découvrir le mode de vie bien conservé de ces ethnies et hérité de leurs ancêtres. En sus, la plupart d’entre elles portent des costumes traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *