3 endroits de la Costa Blanca à voir absolument

Découvrir les paysages de la Costa Blanca

La Costa Blanca est l’une des destinations estivales préférées des espagnoles, mais moins connues des Français, qui fréquentent davantage la Costa Brava. Pourtant, on peut profiter du soleil et de la côte de la Costa Blanca, et de ses centaines de plages de sable blanc. Pour ceux davantage intéressés par le patrimoine local et par des paysages typiques, voici 3 sites particulièrement remarquables à visiter.

L’incroyable paysage de Calpe et son rocher

Depuis l’Antiquité, Calpe est une ville qui fascine. Que cela soit les Ibères, les Arabes, les Phéniciens ou les Romains, tous sont passés par Calpe et y ont trouvé une enclave privilégiée, surtout grâce au Peñón de Ifach ; il s’agit d’une grande masse près de la plage qui a initialement servi de tour de guet. Le centre-ville actuel de la cité s’est développé autour du rocher, y compris les Bains de la Reine (Baños de la Reina), une ancienne usine de poisson salé de l’époque romaine.

On appréciera à Calpe le patrimoine multi-culturel, à forte influence arabe, et son centre historique bien conservé, délimité par d’anciennes murailles, construites au XVe siècle pour défendre la population des attaques des pirates. Près du quartier maure de l’Arrabal, une partie de la muraille et la Tour de la Peça sont conservées. Tout près se trouve l’église du XVe siècle, le seul temple gothique de la communauté valencienne.

Le village typique de Benissa et son église

Un peu plus à l’intérieur des terres, Benissa est un beau village de 10 000 habitants, où la mer et les montagnes créent des paysages grandioses. Ses 4 km de côtes abritent quelques-unes des plus belles criques et falaises de la Costa Blanca. Randonnée, trekking ou marche nordique sont au programme dans ce lieu entouré de chaînes de montagnes telles que Bèrnia

La cité de Benissa possède également un centre historique de style médiéval, avec des bâtiments tels que la Lonja de la Constitución (datant du XVe siècle), des palais de style Renaissance, des rues pleines d’hôtels particuliers avec des grilles en fer forgé comme la rue Desamparados et bien sûr son joyau, la cathédrale néo-gothique de la Marina.

Cette cathédrale, très prisée des touristes, arbore une magnifique façade claire, qui n’est pas sans rappeler certains édifices d’Afrique du Nord. De son vrai nom la « Puríssima Xiqueta y San Pedro Apóstol », la Cathédrale de la Marine et ses rues adjacentes sont un véritable musée en plein air. On boira avec plaisir une caña (bière) rafraichissante dans ces ruelles typiques, et on se prendra à apprécier de prononcer quelques mots maladroits en espagnol. Pour les plus courageux, un apprentissage de la langue ibérique sera facilité par un site web comme https://www.hoy-espagnol.com

Villajoyosa, « ville joyeuse » par excellence

Capitale de la Marina Baixa, aussi connue sous le nom de « La Vila », le centre historique de cette commune de 35 000 habitants est encore fortifié. Située au bord du fleuve Amadorio, et au Nord d’Alicante, la ville possède un curieux front de mer occupé par des maisons peintes en couleurs. Ces couleurs vives étaient utilisées pour que les marins puissent les localiser depuis les bateaux à leur retour de haute mer.

Si l’église gothique de Nuestra Señora de la Asunción conserve un retable baroque admirable, ce sont bien ces maisons polychromes qui retiendront le regard du visiteur. Sur la côte, on appréciera également la plage de Torres, où se trouve le site archéologique de la tour de la Croix et celui de Sant Joseph, populairement connu sous le nom de Tour d’Hercule, et où les locaux aiment se retrouver pour profiter d’un peu de fraîcheur lors des nuits estivales.

On aurait bien sûr pu citer la « capitale » de la Costa Blanca, Alicante, ou encore les magnifiques plages de San Juan, ou encore d’endroits majestueux qui bordent les côtes comme Denia, Javea ou, bien plus au Sud, Torrevieja… Mais pour avoir un top 3, il fallait faire des choix ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *